« Représenter le corps absent »

Journées d’étude interdisciplinaires en ligne
Représenter le corps absent
3 et 4 juin 2021

Pour obtenir le lien de connexion, s’inscrire sur : https://forms.gle/Zgmk4h4koAEhniBw5

Privant les humains de leurs rapports réels aux autres, le nouvel ordre du monde provoqué par le contexte pandémique a banalisé les échanges virtuels dans tous les domaines de la vie professionnelle, personnelle et culturelle. Les images des lieux dépeuplés à travers le monde – rues désertes de capitales, bureaux abandonnés, transports déserts – constituent des représentations insolites de l’absence qui interpellent et semblent déjà ancrées dans la mémoire collective. L’impact de la disparition physique du corps de l’autre et de la perte du lien social qu’induit l’isolement n’est pas anodin sur les pratiques corporelles collectives (manifestations culturelles, célébrations, mouvements sociaux…). L’omniprésence de la virtualité comme alternative aux rapports sociaux traditionnels, la peur implicite du corps des autres et le renversement d’une société où les corps sont présents mais invisibles nous amènent donc, dans le cadre de cette journée d’étude, à repenser la corporalité et sa visibilité dans le champ de la représentation.

Jeudi 3 juin 2021

9h30 : Introduction aux journées d’étude 

Session 1


Corps absents et mémoire collective

Modérateur : Quentin Petit Dit Duhal (Université Paris Nanterre)

9h45 : Mathilde Berg (Université de Lille) – Corps sans sépulture et mémoires sans visage : disparition, oubli et malédiction dans Les Aubes écarlates de Léonora Miano

10h05 : Constance Parra (Université de Lorraine) – Le sang menstruel entre absence et présence : L’exemple de la Menstruation Bathroom de Judy Chicago

10h25 : Claudia Dell’Uomo d’Arme (Sorbonne Université) – Le corps de MDLSX : queering l’absence sur scène

10h50 : Pause


11h20 : Parand Danesh (École des Hautes Études en Sciences Sociales) – Le martyre incarné

11h40 : Azin Mohammadali (Université Paris Nanterre) – Le Soldat : à la recherche de l’image d’un martyr vivant

12h00 : Discussion 

12h45-14h00 : Pause déjeuner 

Session 2


Absences parasites, fantômes et empreintes du corps

Modératrice : Angélique Mangeleer (Université Rennes 2) 

14h15 : Julien Milly (Université Sorbonne Nouvelle) – Les corps de l’ombre : Nan Goldin 

14h35 : Ambre Charpier (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – Télécom Paris Tech) – Manifestations, les corps du médium 

14h55 : Nicolas Garcia (Université Caen-Normandie, Université Saint- Louis – Bruxelles) – Les corps sans visage : iconologie d’une absence monstrueuse. Boulimie des formes, déséquilibre et indéfinition : l’exemple de Le Voyage de Chihiro et Shadows House 

15h15 : Discussion 

15h30 : Pause 

16h00 : Marie Bizais-Lillig (Université de Strasbourg) – « La chambre est vide, traversée d’un vent chagrin » ou Comment le poète Pan Yue (247-300) disait l’omniprésente absence de son épouse défunte 

16h20 : Marion Le Torrivellec (Université Toulouse 2 Jean Jaurès) – L’Exposition Good boy : habiter à creux perdu, exp(l)oser l’absence 

16h40 : Discussion 

 

Vendredi 4 juin 2021 

9h00 : Accueil


9h30 : Introduction de la journée 

Session 3


Figure de l’anonyme et corps disparus


Modératrice : Barbara Bessac (Université Paris Nanterre, Université de Warwick) 

9h45 : Alexandre Melay (Université de Lyon) – (T)races effacées ou l’invisibilité des peuples autochtones 

10h05 : Myriam Dao (artiste-chercheuse indépendante) – Une chambre (de bonne) à soi 

10h25 : Lucas Belloc (École du Louvre) – Une bombe anatomique : souvenirs et traces du corps atomisé dans la sculpture post- Hiroshima 

10h45 : Antoine Briand (Université Paris Nanterre) – L’identification comme forme de mise en présence des victimes anonymes isolées à Hyderabad (Inde) 

11h05 : Discussion

11h30 : Pause 

Session 4


Avatars et nouvelles corporalités

Modérateur·ice·s : Quentin Petit Dit Duhal & Barbara Bessac 

12h10 : Benoiste Salembier, Jean Hétier, Renaud Hétier (Université Catholique de l’Ouest) – Une vie d’avatar, ou les rebonds virtuels de la présence 

12h30 : Alexandra Destais (Université de Caen Normandie) – Le corps absent de L’Ève future à l’IA 

12h50 : Jessica Ragazzini, Steve Giasson (Université Paris Nanterre,Université du Québec en Outaouais) – Poésie et politique d’une corporéité invisible chez Steve Giasson 

13h10 : Discussion et conclusion des journées d’étude 

 

En ligne, pour l’obtention du lien, s’inscrire sur le formulaire suivant :

https://forms.gle/Zgmk4h4koAEhniBw5

 

Contact 

Quentin Petit Dit Duhal · quentinpetitdd@hotmail.fr

Barbara Bessac · barbara.bessac@gmail.com

sources ici