A lire : La vie en deux. Familles françaises et britanniques face à la mobilité géographique professionnelle

Dans cet ouvrage qui vient de paraitre,  Nathalie Ortar s’intéresse aux mobilités qui relient la scène professionnelle à la scène résidentielle.

La grande mobilité géographique professionnelle qui implique pour un individu de résider et de travailler dans des lieux distants de plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de kilomètres, reste un phénomène social mal connu.

Pourtant cette mobilité spatiale singulière, emblématique de notre modernité, transforme profondément le quotidien privé et professionnel des travailleurs mobiles, et impose des façons de vivre et de travailler bien spécifiques intégrant l’éloignement géographique, l’absence, mais aussi des séparations et des retours récurrents. L’apprentissage et le vécu de la grande mobilité participent ainsi d’enjeux portant aussi bien sur les usages et les représentations de l’espace et du temps, que sur des négociations entre diverses appartenances familiales, territoriales et professionnelles.

Prenant appui sur une longue enquête qualitative effectuée auprès de familles françaises et britanniques confrontées quotidiennement aux effets du travail à distance, cet ouvrage a pour ambition de documenter à la fois les raisons qui furent à l’origine de la grande mobilité professionnelle, et l’incidence de celle-ci sur la vie du groupe familial. La vie en deux propose à cet égard de replacer les salariés au cœur des multiples scènes de leur quotidien pour appréhender comment ces différents moments participent à la construction de l’identité des travailleurs mobiles et de leur famille, en interrogeant le sens donné au travail au loin dans ces trajectoires de vie.

Ethnologue, chargée de recherche du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Nathalie Ortar est membre du Laboratoire d’Économie des Transports de l’ENTPE. Ses recherches actuelles portent sur les transformations contemporaines des modes d’habiter.

Flyer Nathalie Ortar La vie en deux

 



Citer ce billet
Constance De Gourcy (2015, 5 octobre). A lire : La vie en deux. Familles françaises et britanniques face à la mobilité géographique professionnelle. CRISALIDE. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndwo