Déplacements et traces en Méditerranée : le fil d’Ariane de l’absence

Alice Ruffini, membre du Crisalide, propose ses prises de notes du séminaire du 30 janvier 2015. Celles-ci sont une invite au voyage, à la déambulation sur les traces sensibles laissées par celles et ceux qui sont en mouvement. Elle dessine une véritable cartographie de l’absence à partir des mémoires multiples qui la (re)composent dans le temps et l’espace. A lire, voire et contempler :

Carto-graphie de l’absence



Citer ce billet
Constance De Gourcy (2015, 10 juin). Déplacements et traces en Méditerranée : le fil d’Ariane de l’absence. CRISALIDE. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndwj