Archives par mot-clé : histoire

Femmes Face à l’absence, Bretagne et Québec (XVIIe -XVIIIe SIÈCLES) Sous la direction d’ Emmanuelle Charpentier et Benoît Grenier

La revue «Cheminements» du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ ) a publié un numéro sur l’absence masculine et ses effets sur l’agentivité des femmes. Les contributions réunies dans ce recueil examinent  l’articulation entre les femmes et l’absence, en s’appuyant sur des trajectoires individuelles que tous les contributeurs se sont attachés à replacer dans des perspectives plus générales.

Imposée par le travail, la guerre, ou bien choisie par la migration, l’absence des hommes offre la possibilité de contourner, partiellement, les «silences de l’histoire » à l’égard des femmes, si bien soulignés par Michelle Perrot. Elle laisse même entrevoir des femmes dans une intéressante situation d’entre-deux qui les

démarque des «filles majeures», des femmes séparées et de celles qui sont frappées par l’absence définitive de leur époux, les veuves.

« Femmes face à l’absence de l’Antiquité à l’époque contemporaine (Europe-Amérique du Nord) : terre, mer, outre-mer » colloque international

Le colloque « Femmes face à l’absence de l’Antiquité à l’époque contemporaine : terre, mer, outre-mer (Europe – Amérique du Nord) » propose de réfléchir à la condition et au quotidien des femmes mariées confrontées à l’absence temporaire de leur époux.

Celle-ci recouvre une grande diversité de situations selon les raisons du départ (activité maritime, emprisonnement, guerre, migration, travail saisonnier, religion….), ses modalités (absence choisie ou subie), l’implantation géographique (ville, campagne, littoral, montagne, île, colonie…), l’âge de l’épouse, la présence d’enfants, le milieu social et l’éventuel soutien du réseau de parenté et d’amitié.

Alors que le veuvage – conséquence de l’absence irréversible des hommes – et le célibat ont fait l’objet de nombreux travaux et synthèses, la solitude des femmes mariées, momentanément « affranchies » de la tutelle masculine, reste largement un territoire en friche.

Le colloque est organisé en partenariat avec le Centre International de la Mer (Rochefort) et avec le soutien du Framespa-UMR 5136, du CRHIA-EA 1163, du CRIHAM-EA 4270, de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, de l’Université de Sherbrooke (Québec), de l’Université de Poitiers et de l’Université de La Rochelle.

site web dédié au colloque : https://femmes-abs-2017.sciencesconf.org/resource/page/id/1

 

Retour sur… Les archives de l’absence – Return to… Records of absence

Le CRISALIDE s’est réuni le 23 juin 2015 à la MMSH autour de la question des archives de l’absence et de ce que l’on peut placer sous ce terme lorsque l’on travaille sur un tel sujet. La journée a été riche en questionnements multiples et les échanges nourris. Ce billet propose quelques points particulièrement roboratifs.
« De la « double absence » à la disparition. Les recherches dans l’intérêt des familles menées par le Service d’assistance aux indigènes nord-africains (Paris, années 1930) » tel est le titre de la communication d’Emmanuel Blanchard (CNRS-CESDIP). Continuer la lecture de Retour sur… Les archives de l’absence – Return to… Records of absence

Déplacements et Traces en Méditerranée : le fil d’Ariane de l’absence. Compte-rendu du séminaire du 30 janvier 2015 à la MMSH

mmsh02

Fil conducteur du séminaire : Si en sociologie nous effectuons ce qu’il  est convenu d’appeler des analyses de données, en quoi consiste l’analyse de traces, c’est-à-dire l’analyse de ce qui reste, ces empreintes qui portent la marque d’un temps pluriel (social, politique, administratif, etc.) ? Quelles formes d’attention requièrent la présence ou l’absence de traces ? S’agissant des traces laissées par un déplacement – documents divers, photographies, objets, correspondances, billets de transport, etc. –, nous essayerons de saisir ce qu’elles expriment du déplacement et ce qu’elles font au déplacement (réorientation, bifurcation, etc.). Peut-on ainsi rendre compte de l’absence à partir des traces laissées, jalons ténus d’un fil d’Ariane toujours en (re)constitution ? Continuer la lecture de Déplacements et Traces en Méditerranée : le fil d’Ariane de l’absence. Compte-rendu du séminaire du 30 janvier 2015 à la MMSH