Archives par mot-clé : correspondance

Le festival nouv.o. monde : un certain regard sur un monde en mouvement

Du 3 au 12 mars 2017 se tiendra la prochaine édition du festival Nouv.o.monde à Rousset et dans le pays d’Aix.

Dans le cadre du partenariat établi depuis 2016 entre ce festival  et l’équipe Crisalide, une séance annuelle est programmée autour de l’absence dans les migrations internationales. En 2016, l’absence a été traitée à partir du film Umrika (Inde | 2015 | 1h45 Sundance 2015 – Prix du Public Avec Suraj Sharma, Tony Revolori, Prateik Babbar).

L’édition 2017 promet de riches rencontres. L’après-midi du 11 mars sera consacrée à la projection de film et court-métrage traitant de ce monde en mouvement à partir du lien complexe entre famille et migrations. Le film Mercenaire de Sacha Wolff aborde ainsi avec tendresse et poésie la relation entre migration sportive et regard familial : Soane, jeune Wallisien, brave l’autorité de son père pour partir jouer au rugby en métropole. Livré à lui-même à l’autre bout du monde, son odyssée le conduit à devenir un homme dans un univers qui n’offre pas de réussite sans compromission.

Le court-métrage Sinto a tua falta (Je ressens ton absence) de Lucas Roxo traite du rapport entre mémoire et histoire. En février 1971, Léonor a laissé sa fille au Portugal pour venir s’installer en France. Quarante ans plus tard, elle retourne sur le chemin de l’exil et écrit les lettres qu’elle ne lui a jamais envoyées.

Ces séances seront suivies de tables-rondes avec les réalisateurs. voir le Lien page programmation en partenariat avec le collectif Crisalide (MMSH)

Chaque année, les rencontres et discussions autour de ce thème enrichissent ce  dialogue fécond entre les sciences sociales et les arts visuels afin d’explorer, documenter et élargir les significations de l’absence.

Par Constance De Gourcy

ISSN 2496-9451

Zahaba (partir)

Dans le cadre du dernier séminaire du Crisalide, Alice Ruffini a présenté son court-métrage « Zahaba » (partir). Elle nous livre ici le sens qu’elle donne à vouloir interroger la notion de déplacement à travers le prisme de l’expérimentation d’une scénographique de rue.

Une histoire de chemins, de traversées invisibles,d’individus en partance dans des lieux qui se dérobent. Enfourchons notre bicyclette et partons. En peloton sur les traces d’un voyage, d’un passage, les sens aux aguets, éprouvons cet équilibre précaire et ordinaire. Dans une expérience à bicyclette entre ici et là bas/ Zahaba ( partir). Des petits trajets qui parlent de grands voyages.

Continuer la lecture de Zahaba (partir)

Après La Traversée

Le 7 octobre 2014 de 13h à 15h en salle 6 de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (Aix-en-Provence) a été projeté le film “La Traversée” d’Elisabeth Leuvrey, en sa présence. Cette projection fut proposée dans le cadre des activités du projet amorce “Un fil d’Ariane dans l’espace euro-méditerranéen : L’absence comme modalité d’appartenance “, coordonné par Constance De Gourcy & Nasser Tafferant (LAMES). On trouvera ci-après l’impression à « bonne température » de Nasser Tafferant qui, plusieurs fois, a vu le film et l’a discuté dans le cadre de conférences académiques et de festivals de films documentaires. Le très beau dossier de presse, téléchargeable, figure en bas de page1.

Continuer la lecture de Après La Traversée

  1. DOSSIER DE PRESSE LA TRAVERSÉE []