Archives de catégorie : Activités du Crisalide – Crisalide activities

Lire et écrire pour réparer le silence

Dans le cadre de l’opération « Mémoires dominées et créations critiques dans les sociétés post-traumatiques » du LabEx SMS (Structuration des Mondes Sociaux), se tiendra un atelier organisé par
Catherine Mazauric, Marie-José Fourtanier
(LLA-Creatis),
Létitia Mouze et Anne Coignard
(ERRaPhiS)

Le 24 novembre 2017 à Toulouse.

Intervention sur les silences et l’absence

Récits d’absence et variations autour du silence

Par De Gourcy, Maitresse de conférences en sociologie à Aix-Marseille Université, chercheure au LAMES.

Cette communication s’intéresse à la mise en tension des catégories de présence et d’absence dans les récits d’absence. Devenus de plus en plus fréquents en raison de la transformation des périmètres de la vie sociale (Agier, 2013), ces récits, souvent denses et fournis qui ponctuent le quotidien des membres séparés, apparaissent traversés par des silences. Ce sont ces retenues de la parole ou de l’écrit qui nous intéressent ici en tant qu’elles structurent l’espace du dicible (Pollak, 1990). Produits par les mobilités et migrations, ces silences révèlent ainsi des frontières du dire autour de ce qu’il est possible de dire ou pas et offrent une perspective d’analyse inédite des enjeux de la mémoire et de l’histoire. Continuer la lecture de Lire et écrire pour réparer le silence

Empty Migrant Rooms: An Anthropology of Absence through the Camera Lens

The article explores « empty migrant rooms » in Central Albania and their photographic image as seen through an anthropology of absence. In which way can a dialogic work between ethnographer and photographer reveal the local meanings of such spaces as lieux de mémoire commenting on temporary absences and prospective presences? The authors explore the local terminology, the affective care and the social interaction generated by and around such rooms. It is argued that such spaces are not only fluctuating between the material and the immaterial, but are also characterized by emotional ambiguities. Their local relevance is referred to as « absence signifiers », as material substitutes for physical bodies of flesh and blood, as « memory boxes » of the immaterial. The article also discusses ethical questions which concern the very nature and the preservability of « migrant’s traces ».

Authors :

Eckehard Pistrick (text)
Martin Luther University Halle-Wittenberg, Germany
eckehard.pistrick@musikwiss.uni-halle.de
&
Florian Bachmeier (photo and text)
n-Ost Network for Reporting on Eastern Europe, Germany
mail@lorianbachmeier.com
3.2 (2016) 121–294
ISSN (print) 2051-3429 (online) 2051-3437
https://doi.org/10.1558/jca.32

Circulations familiales et reconfigurations de la parenté

A noter le 16 et 17 mars 2017 prochain la tenue de deux journées  d’étude dont l’objectif est d’analyser les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. La circulation familiale sera notamment interrogée sous l’angle de l’absence dans la relation parent/enfant.

JournéesDSVS 2017

Lieu :
Salle A
Centre de la Vieille Charité
2 rue de la Charité
13002 Marseille

Le festival nouv.o. monde : un certain regard sur un monde en mouvement

Du 3 au 12 mars 2017 se tiendra la prochaine édition du festival Nouv.o.monde à Rousset et dans le pays d’Aix.

Dans le cadre du partenariat établi depuis 2016 entre ce festival  et l’équipe Crisalide, une séance annuelle est programmée autour de l’absence dans les migrations internationales. En 2016, l’absence a été traitée à partir du film Umrika (Inde | 2015 | 1h45 Sundance 2015 – Prix du Public Avec Suraj Sharma, Tony Revolori, Prateik Babbar).

L’édition 2017 promet de riches rencontres. L’après-midi du 11 mars sera consacrée à la projection de film et court-métrage traitant de ce monde en mouvement à partir du lien complexe entre famille et migrations. Le film Mercenaire de Sacha Wolff aborde ainsi avec tendresse et poésie la relation entre migration sportive et regard familial : Soane, jeune Wallisien, brave l’autorité de son père pour partir jouer au rugby en métropole. Livré à lui-même à l’autre bout du monde, son odyssée le conduit à devenir un homme dans un univers qui n’offre pas de réussite sans compromission.

Le court-métrage Sinto a tua falta (Je ressens ton absence) de Lucas Roxo traite du rapport entre mémoire et histoire. En février 1971, Léonor a laissé sa fille au Portugal pour venir s’installer en France. Quarante ans plus tard, elle retourne sur le chemin de l’exil et écrit les lettres qu’elle ne lui a jamais envoyées.

Ces séances seront suivies de tables-rondes avec les réalisateurs. voir le Lien page programmation en partenariat avec le collectif Crisalide (MMSH)

Chaque année, les rencontres et discussions autour de ce thème enrichissent ce  dialogue fécond entre les sciences sociales et les arts visuels afin d’explorer, documenter et élargir les significations de l’absence.

Par Constance De Gourcy

ISSN 2496-9451

Migrations en Méditerranée : Une anthropologie de l’absence ? Appel à contribution

Après trois années de recherche interdisciplinaire sur les situations d’absence en Méditerranée, l’équipe CRISALIDE a le plaisir de vous faire part d’un appel à contribution pour la Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée (REMMM). Il est intitulé « Migrations en Méditerranée : Une anthropologie de l’absence ?  »

Calendrier

5 novembre 2016 : Envoi des propositions aux directeurs scientifiques du numéro :

Kamel Chachoua (chachoua [at] mmsh.univ-aix.fr) Aix-Marseille Univ, CNRS, IREMAM (UMR 7310), Aix-en-Provence, France

et Constance De Gourcy (constance.degourcy [at] univ-amu.fr) , Aix-Marseille Univ, CNRS, LAMES (UMR 7305), Aix-en-Provence, France.

5 janvier 2017 : Réponse aux auteurs

5 juin 2017 : Envoi des articles aux directeurs scientifiques du numéro

Automne 2018 : Publication du numéro

Appel à contribution

« Mobilités discursives, circulation et projets migratoires dans le pourtour méditerranéen » Workshop Tlemcen 12-14 avril 2016

Photo de Jeanne Menjoulet & Cie en licence creative commons CC BY-ND
Photo de Jeanne Menjoulet & Cie en licence creative commons CC BY-ND

C’est en Algérie, à Tlemcen, que se déroulera un workshop international et interdisciplinaire autour des questions de migrations et de circulations dans l’espace euro-méditerranéen. L’absence constituera une des dimensions explorées dans le cadre de la migration estudiantine d’Algérie vers la France. Plus largement, cette rencontre sera l’occasion de développer une approche de genre dans la migration, d’analyser les multiples sens du retour et de penser les immobilités et transmobilités dans le pourtour méditerranéen.

 PROGRAMME Workshop Algérie

Nouv.o.monde le festival de cinéma de Rousset et le CRISALIDE

Du 07 au 13 mars 2016, se tiendra l’édition 2016 du festival de cinéma de Rousset et du Pays d’Aix. Depuis 2012, ce festival interroge les changements majeurs de nos sociétés en privilégiant le prisme méditerranéen. Ce faisant, il contribue à l’étude d’un monde en mouvement qui éclaire les liens multiples entre cinéma, cultures, arts et sociétés. Chaque édition comme celle de 2016 propose à travers ses rencontres de croiser des regards de cinéastes, d’artistes de différentes disciples et de spécialistes afin de prendre le temps de réfléchir ensemble « ces moments de cinéma ».

Cette année, le CRISALIDE ( Collectif de recherche interdisciplinaire sur l’absence et les liens diasporiques dans l’espace euro-méditerranéen) est invité pour animer la discussion qui aura lieu le 13 mars à l’issue de la projection du film Umrika, Comédie Dramatique de Prashant Nair – Inde – 1h45.

Rencontre avec Ilana Salama Ortar docteure en philosophie. Artiste visuelle interdisciplinaire, elle vit à Tel Aviv et Frankfort. Son travail,sous forme d’installations participatives, traite de l’immigration, du déracinement, de l’exil et de l’architecture d’urgence.
Alice Ruffini est artiste plasticienne, scénographe et musicienne. Son travail s’articule autour de problématiques liées à l’espace, à l’habiter, aux déplacements, aux voyages.
Constance De Gourcy est maîtresse de conférences en sociologie, membre du Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (LAMES, MMSH, AMU). Ses travaux portent principalement sur les migrations, l’absence et ses effets sur les liens de famille.

http://festivalnouvomonde.com/

Retour sur… Les territoires de l’absence

Boubat, Nazare, Portugal, 1956

Retour sur… Les territoires de l’absence, journée d’étude conclusive du programme « Un fil d’Ariane dans l’espace euro-méditerranéen : l’absence comme modalité d’appartenance » qui s’est tenue le 27 novembre 2015 à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme. L’expérience de l’absence implique en effet la référence à un territoire implicite qui s’exprime à travers des termes comme ailleurs, là-bas, autre pays, etc. Autant de termes qui sont pris dans une relation d’antonymie avec des territoires posés en référence, au moins pour ceux qui les énoncent et les évoquent dans les échanges avec les membres de collectifs géographiquement éloignés. Continuer la lecture de Retour sur… Les territoires de l’absence

Femmes et mères en migration. L’absence au prisme des normes. Séminaire GEFEM 17 décembre 2015, salle Duby, MMSH

 

Lella en Bretagne, par Edouard Boubat/RAPHO, Bretagne

Ce séminaire s’intéressera à l’absence à partir des mobilités et migrations au féminin.  Si les femmes ont massivement investi l’espace migratoire, leurs déplacements sont en effet souvent socialement (dé)considérés. À partir de récits de mères en situation d’éloignement géographique, nous proposons de déplier les sens donnés à l’absence, en montrant comment face à une conception  de l’absence qui fait peser sur elles le coût social de l’éloignement, il est possible d’opposer une forme de présence qui transforme la distance en ressource pour penser la proximité.

GeFem 17 décembre

 

Les territoires de l’absence – journée d’étude du CRISALIDE

Le fil conducteur de la journée consistera à voir comment les lieux contribuent à créer des situations d’absence. Seront analysés les rapports complexes qu’entretiennent la mémoire et l’absence à partir de lieux tels que le rocher, la place publique et le cimetière. Ces regards croisés se déploieront à l’échelle de plusieurs pays : Israël, Algérie, Italie.

Les territoires de l’absence
Maison Méditerranéenne des Sciences Humaines
27 novembre 2015

Les territoires de l’absence programme

Séminaire du CRISALIDE

Séminaire du CRISALIDE : Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme :  Mercredi 7 octobre 2015, 9h – 11h, salle 102.

Malika Gouirir (Maître de conférences – Université Paris Descartes) présentera ses travaux : L’absence au prisme de la politique d’Etat : le statut MRE (Marocains Résidant à l’Etranger)
Discutante : Constance De Gourcy (LAMES – AMU – CNRS)

Retour sur… Les archives de l’absence – Return to… Records of absence

Le CRISALIDE s’est réuni le 23 juin 2015 à la MMSH autour de la question des archives de l’absence et de ce que l’on peut placer sous ce terme lorsque l’on travaille sur un tel sujet. La journée a été riche en questionnements multiples et les échanges nourris. Ce billet propose quelques points particulièrement roboratifs.
« De la « double absence » à la disparition. Les recherches dans l’intérêt des familles menées par le Service d’assistance aux indigènes nord-africains (Paris, années 1930) » tel est le titre de la communication d’Emmanuel Blanchard (CNRS-CESDIP). Continuer la lecture de Retour sur… Les archives de l’absence – Return to… Records of absence

Déplacements et traces en Méditerranée : le fil d’Ariane de l’absence

Alice Ruffini, membre du Crisalide, propose ses prises de notes du séminaire du 30 janvier 2015. Celles-ci sont une invite au voyage, à la déambulation sur les traces sensibles laissées par celles et ceux qui sont en mouvement. Elle dessine une véritable cartographie de l’absence à partir des mémoires multiples qui la (re)composent dans le temps et l’espace. A lire, voire et contempler :

Carto-graphie de l’absence

Atelier musique et migration

Musique et migration :
Organisation Scientifique : Clara Biermann, Hugo Ferran, Eckehard Pistrick, Jean Pouchelon

1/ Musique et exil : la mise en présence de l’absence
2/ La musique en contexte migratoire : perspectives translocales

Rares sont les études ayant vraiment exploré le rôle de la musique dans les phénomènes migratoires ou – à l’inverse – l’impact de la migration sur la musique (Toynbee & Dueck 2012). Cet atelier vise à approfondir ces questions, en abordant des thèmes comme la formation musicale des identités sociales en contexte migratoire, les effets musicaux des politiques d’intégration sur les pratiques des migrants et la manière dont la mobilité musicale tisse des communautés translocales, ou encore au rôle de la pratique et de la création musicales comme des modalités de mise en présence de l’absence. Continuer la lecture de Atelier musique et migration